22 octobre 2018

Où bien manger ?

Où bien manger sur Strasbourg ?

Pendant ses études et en l’occurrence pendant sa PACES, il est important de bien manger. Les étudiants qui prennent ou perdent du poids, par malnutrition ou manque d’exercice, durant une année de bachotage en vue d’un concours ne manquent pas. C’est pourquoi il faut faire en sorte de garder au maximum une alimentation correcte. Cependant une  contrainte se rajoute pour la plupart des étudiants : le prix.

Certains ont la chance d’être encore chez leurs parents où un minimum de repas est assuré, ou ont des plats tout prêts pour la semaine. Mais ce n’est de loin pas la majorité.

Lors de sa PACES on jongle avec le temps : mais attention les pauses repas sont indispensables ! Sac vide ne tient pas debout.

Se faire à manger soi-même nécessite une certaine organisation : faire les courses, prendre le temps de cuisiner, chercher des bonnes recettes, et demande du temps et de l’énergie que tout le monde n’a pas.

La bonne alternative ce sont les restaurants universitaires (RU) ainsi que les cafétérias étudiantes : un repas à 3,25 euros (entrée-plat-dessert).

Ce prix est quasiment imbattable et vous permet de manger à votre faim, varié et équilibré, et vous épargne le temps de préparation.

Avant toutes choses vous pouvez consulter la carte de vos différents RU sur le site du CROUS : http://www.crous-strasbourg.fr/restauration/vos-restaurants-et-leurs-menus/

 

Le Stift (1 Quai Saint-Thomas):

Prix : 3,25 euros
< 10 minutes à pieds du campus de Médecine

Le Stift a l’avantage d’être proche de la Faculté de Médecine et de celle de Dentaire. Il est donc accessible depuis la plupart des amphithéâtres de cours. Le service se fait depuis des plats que l’on se partage à table (pas de self) ce qui permet d’adapter les quantités pour chacun, et de manger dans la convivialité. La nourriture est de bonne qualité et il est possible de se resservir

Pour les pauses courtes du midi le stift propose des repas à emporter, ce qui s’avère très pratique, bien que les quantités soient un peu moins généreuses.

  

Le FEC (17 Place Saint-Etienne):

Prix : 3,25 euros
A 10 minutes de la bibliothèque U2U3. Le FEC est également à proximité de la BNU.

Le FEC est un RU qui a l’avantage d’être proche de la Bibliothèque Nationale Universitaire (BNU), de la bibliothèque U2-U3 et du Palais Universitaire (ce sont toutes des bibliothèques sympathiques pour réviser).

C’est un self où l’on peut choisir d’avoir 2 desserts ou une entrée et un dessert. Pour les gros mangeurs tous les accompagnements sont à volonté. En été il y a possibilité de manger dehors en terrasse et de prendre un thé à la menthe à la fin du repas.

Mais c’est parfois difficile de résister à la tentation et de prendre autre chose que 3 assiettes de frites.




Le Gallia (1 Place de l’Université) :

Prix : 3,25 euros
< 10 minutes de la BNU

Le Gallia est un RU sympa dans un beau bâtiment. Cependant en période de cours il y a souvent du monde et il faut parfois faire la queue. (Essayer d’y aller vers 11h45)

C’est également un self, et il a les mêmes points positifs en positionnement que le FEC : proximité avec la BNU, le palais universitaire ou U2-U3.

 

K’fet Hotzeplotz (Faculté de Pharmacie – 74 Route du Rhin) :

Prix : variable mais aux alentours de 4 euros en fonction de ce que l’on y prend.
A grande proximité des amphi de la Faculté de Pharmacie

Gérée par l’AAEPS (Amicale des Etudiants en Pharmacie), tout le monde s’accorde à dire que c’est une k’fet très sympathique et conviviale. En période de révision vous n’aurez sûrement pas l’occasion de profiter d’une bière, mais vous pourrez tout de même vous restaurer avec des tartes flambées, des sandwichs, des cordons bleus, des salades ou une multitude de plats surgelés.

Située au Bâtiment F dans la Faculté de Pharmacie, elle est accessible depuis les amphithéâtres dédiés aux cours de PACES.


Le Carabin Affamé (Campus de Médecine – 4 rue Kirschleger) :

Prix : variable mais aux alentours de 4 euros en fonction de ce que l’on y prend.

La k’fet de l’AAEMS (Amicale des Etudiants en Médecine) que l’on ne présente plus, se trouve dans le Bâtiment 3 au rez-de-chaussée.

Le choix est assez varié, du sandwich au risotto. Les prix sont également très compétitifs.

Le principal point fort est la proximité, juste à côté des amphithéâtres. Il est également possible de disputer une partie de baby-foot avant de se replonger dans ses cours.

 

Le Bar’biturique (Locaux AAEMS – Hopital Civil) :

Prix : variable mais aux alentours de 4 euros en fonction de ce que l’on y prend.

C’est la deuxième k’fet de l’AAEMS. Située dans ses locaux elle est donc proche de la Faculté de Dentaire, et des amphithéâtres d’anatomie, de biophysique ainsi que d’anatomopathologie.

Elle propose sensiblement la même chose que le Carabin Affamé. Il y a en plus un coin avec des canapés.

 

Cafétérias du CROUS :

Il y en a plusieurs. Mais seront mentionnés dans cette article que les cafétarias situés boulevard de la victoire et celle du bâtiment 3 de la Faculté de Médecine.

Prix : variable mais aux alentours de 3 euros en fonction de ce que l’on y prend.

Pratique lorsque c’est le rush et que l’on veut manger en vitesse. Il y a des sandwichs, wraps, bagels à prix équivalent à un repas RU.

Possibilité d’avoir un fruit en dessert.

 

Restaurant Universitaire d’Illikrich (Faculté de Pharmacie – 74 Route du Rhin) :

Prix : 3,25

Pour les étudiants ayant des cours sur le campus d’Illkirch un restaurant universitaire est à votre disposition, situé derrière la Faculté de Pharmacie près du terrain de foot.

  

Pour résumer

Voici les quelques restaurants universitaires et les k’fet les plus accessibles pour les étudiants en PACES. Il y en bien sûr pleins d’autres.

Pas la peine de le préciser, mais si vous mangez dehors essayez de privilégier un menu dans une boulangerie plutôt qu’un fast food plusieurs fois dans la semaine. Grignotez le moins possible entre les repas c’est ce qui participe à la prise de poids

Sans reprendre toutes les campagnes de prévention, rester en forme pour travailler c’est aussi manger varié, équilibré.

Le plus important c’est de garder un rythme normal de 3 repas par jour, de prendre le temps de se poser autour d’un repas équilibré avec des quantités suffisantes.