Pourquoi la LSpS ?

pourquoi la lsps ?

Tu as sûrement dû entendre beaucoup de choses à propos de la PACES. Si la plupart ne sont que des mythes, il est pourtant vrai qu’il s’agit d’une année difficile et éprouvante à divers niveaux. 

Il est souvent évoqué un “gâchis humain” car de nombreux étudiants qui ne se trouvaient pas dans le classement même après deux ans de PACES devaient alors s’inscrire via Parcoursup pour recommencer une première année dans un autre domaine. Cette situation pouvait être vécue comme un “retour à zéro” après deux ans de travail acharné.

Une licence vient remplacer la PACES, la Licence mention Sciences pour la Santé. Ceci implique que la Faculté de Médecine de Strasbourg entre dans le planning universitaire (et donc que tous les étudiants aient le même calendrier pour les vacances). Avec la LSpS, tu as toujours deux chances pour entrer dans une filière MMOPK* (nous t’en parlons ici). Son but est notamment de diversifier les profils des étudiants entrant en études de santé. 

Bien sûr, une sélection reste présente. Mais le numerus clausus (ou NC) est remplacé par une capacité d’accueil pour chacune des filières. C’est le Président de l’Université qui la fixera, en lien avec l’Agence Régionale de Santé. 

Ainsi, grâce à la réforme, si malheureusement les étudiants ne pouvaient entrer dans des études de santé après trois ans de dur labeur, ils seraient malgré tout en possession d’une licence. Selon les choix de l’étudiant durant son parcours, une Licence Sciences pour la Santé ou une Licence parmi les onze disciplines ouvertes à la L1 SpS. 🎊

Concrètement, si la LSpS ne t’ouvre pas les portes des filières MMOPK*, elle te permet encore beaucoup de débouchés !

⚠️ Cette réforme ne concerne que les néo-P1 (c’est à dire les nouveaux étudiants entrant en licence). Ainsi, il n’y aura aucune concurrence entre les PACES bis et les LSpS pendant cette année de transition ! Il y aura bien deux classements séparés.

*Maïeutique, Médecine, Odontologie, Pharmacie, Kinésithérapie