Témoignage PACES : Johanne P.

Johanne, actuellement en deuxième année de Médecine, a réussi son année de PACES en 2019 en tant que primante. Elle a répondu pour vous à quelques questions sur son parcours.

Quels étaient tes classements l’année de l’obtention de ta PACES ?

Au premier semestre : 12ème/1845
Au deuxième semestre : 4ème/1300 en Médecine (et 4ème/1700 en tronc commun)

Profil avant la PACES

Quel baccalauréat as-tu passé ?

Scientifique

Quelle spécialité ?

Maths

Quelle mention as-tu obtenu ?

Très bien

Quel était ton niveau au lycée ? Avais-tu des facilités ?

J’avais des facilités mais j’avais aussi déjà l’habitude de bosser régulièrement (même si c’était au final pas grand chose comparé à la PACES)

Pendant la PACES

Lors de ta PACES, tu habitais :

Avec ma famille.

Par rapport à la question précédente, quels sont les avantages, inconvénients ou conseils que tu voudrais donner ?

Habiter avec ma famille (composée de mes parents et de mes soeurs), ça m’a permis de vraiment souffler pendant mes pauses : aller parler avec quelqu’un pour se vider l’esprit ça fait beaucoup plus de bien que de faire sa pause devant son téléphone (mais ce tips marche aussi avec tes potes évidemment).

Pour toi, à quoi ressemble une journée type pendant la période de cours en PACES ?

Pendant la période de cours on avait vraiment une routine avec 2 amies du lycée avec lesquelles j’ai passé toute ma PACES :

  • Essayer le matin d’être le plus attentives possible en cours, tout en prenant plein de notes.
  • Manger le midi dans les alentours de la fac, souvent dehors parce que ça fait du bien, pendant 30-40 min
  • L’aprem, à la BU de médecine ou à la BNU (pour changer un peu) : revoir les cours du matin, compléter, retravailler ses notes pendant que le cours est encore frais dans nos têtes et commencer à apprendre les choses importantes ou difficiles.
  • Si j’y arrivais, je rentrais généralement chez moi après cette étape (entre 16h et 18h) pour faire une grosse pause de 1h (temps du trajet)
  • Puis, si il y a encore du temps le soir, revoir certains cours déjà passés (2 à 4 cours), pas revus depuis longtemps (je me notais tous les cours à revoir dans mon agenda, à peu près 10 jours après le cours, puis 20 jours après, 30 jours après etc…). Cela me permettait de ne pas oublier les cours !
  • Dodo vers 23h-minuit dans l’idéal : dormir c’est important !

Pour toi, à quoi ressemble une journée type pendant la période de révisions en PACES ?

Pendant la période de révisions, comme il n’y avait pas cours le matin et que je pouvais me réveiller plus tard, j’avoue que j’en profitais pour prendre mon temps le matin et franchement, ça déstresse beaucoup !
Donc, le matin, réveil vers 9h ou plus tôt pour faire du sport, puis après un bon petit déjeuner je me mettais au bureau avec un thé et une couette pendant l’hiver, ou dans le jardin pendant l’été et je commençais à bosser les révisions des cours prévues dans mon agenda selon la méthode des J. Je revoyais aussi les TD, les séances de tutorat, les sujets des archives du tutorat et aussi les séries d’exos et de QCM fournies par ma prépa.

Ce genre d’entraînement je le planifiais également dans mon agenda et j’essayais de noter mes notes à chaque annale dans un tableau pour repérer celles que j’ai le moins bien réussi et pouvoir y revenir la semaine suivante !
Pendant mes pauses, qui arrivaient à midi, puis vers 16h, puis pour le repas du soir, j’aimais bien jouer de la musique, dessiner, aller dehors, discuter avec quelqu’un, parce que ça me détendait beaucoup et que pendant la période de révisions je commençais à stresser de plus en plus.

Certains jours je me motivais à aller à la BNU avec des amies, pendant presque toute la journée et d’autres jours je m’obligeais à faire une journée beaucoup plus light où je révisais beaucoup moins de cours (ou des cours que je connaissais déjà bien, ou des cours que j’aimais bien, ou une journée 100% entraînement). Je m’autorisaine une fois tous les 15 jours, une journée où j’avais pas du tout le droit de réviser, notamment pour Noël, pour le Nouvel An ou pour mon anniversaire ! Ce genre de journées, j’estime qu’elles sont aussi importantes que les journées de révisions !

Combien d’heures de sommeil avais-tu par nuit ?

Pendant les cours plutôt 5-6h parce que je devais me réveiller tôt.
Pendant la période de révisions grâce à mes mini-grasses-matinées jusqu’à 9h de sommeil, ça m’a personnellement aidée à tenir toute les révisions.

Quelle a été ta méthode de travail ?

J’avais une organisation assez stricte puisque je notais tout ce que je devais faire, semaine par semaine, jour par jour, dans mon agenda.
Mais en même temps, je pouvais effectuer mon travail dans l’ordre que je voulais et parfois prendre de l’avance sur le jour d’après ou décaler au lendemain certaines révisions ou exos si, par exemple, on avait eu ce jour-là 5h de CM et que j’étais crevée !
Il faut trouver l’équilibre entre se faire une liste bien remplie et ne pas se surcharger !
Pour planifier ce que j’avais à faire j’utilisais :

  • La méthode des J pour les CM et les TD (à J0, J3, J10, J20, J30 j’essayais de revoir ce cours) mais parfois je révisais moins que cela pour des cours que j’avais bien compris, et parfois un peu plus pour des cours assez durs (ex : les glucides, l’anatomie…)
  • Le week-end pour rattraper le retard accumulé dans la semaine !
  • Un tableau de suivi de mes résultats au tutorat et à la prépa et aux annales (depuis 2013) pour pouvoir revoir plusieurs fois ces entraînements si les résultats étaient pas très bons.
  • Pendant la période de révision : le tableau du tutorat où figurent tous les cours, et à côté desquels on peut faire des traits pour indiquer le nombre de fois où on a vu le cours ! (super pratique)

Les grilles de suivi du T2S ont été mises à jour ! Pour y accéder c’est ici.

  • Un calendrier pour bien repérer le nombre de semaines qu’il me reste avant le concours et le comparer à mon avancement, surtout dans les annales. En effet je m’étais fixé l’objectif de faire toutes les annales depuis 2013 au moins 3 semaines avant le concours. Comme ça après il me restait le temps d’en refaire certaines.

Comment prenais-tu tes cours ? Sur ordinateur ? Sur papier (polycopiés de l’amicale, diaporamas imprimés, etc.) ?

Le poly de l’amicale est le plus pratique pour suivre pendant le cours. S’il n’y en avait pas, je tapais sur l’ordinateur en utilisant plein d’abréviations et sans me soucier de la mise en page. Je retravaillais ensuite ces notes (qui étaient un peu incompréhensibles) l’après-midi, en rajoutant des images si je le pouvais !

Faisais-tu des fiches ? Si oui, dans quelle(s) UE(s) ?

Certaines « fiches-formules » pour la physique et les maths. Des « fiches-schéma » pour la biocell, qui me permettaient de mieux comprendre le cours sur le coup. A la dernière révision de certains cours je faisais des « fiches de dernière-minute » avec les infos que je savais que j’oubliais tout le temps, et qu’il fallait absolument que je sache avant le concours (exemple : en embryo avec les dates importantes). Elles étaient là pour me rassurer et je les revoyais assez souvent.

J’utilisais aussi les fiches faites par le tutorat qui me permettait d’utiliser un support différent (et de qualité !).

Ces fiches réalisées par les tuteurs sont disponibles sur la plateforme ! Plusieurs sont ajoutées régulièrement donc pense à y faire un tour… Tu peux aussi accéder aux fiches de l’an dernier dans le dossier ‘Archives tutorat’.

Contexte

Avais-tu des loisirs ? Une activité physique ?

Oui, je joue de la harpe depuis longtemps. Cela m’a bien aidée pendant la PACES pour mon stress. Je pense que toute activité créative peut vraiment aider avec ça.

J’allais aussi courir dehors une fois par semaine pendant les cours, et deux fois par semaine pendant les périodes de révision (surtout au premier semestre). De la même manière ça m’aidait à déstresser et à travailler beaucoup plus efficacement (à rester concentrée).

Travaillais-tu seul.e ou en groupe ?

Plutôt toute seule, mais à côtés de mes amies à la BU, on pouvait alors se poser des questions. Par contre, toute seule en majorité pendant les révisions.

Travaillais-tu à la Bibliothèque Universitaire (BU) ou chez toi ?

Pendant les cours : en BU jusqu’à 16-18h, puis chez moi le soir.
Pendant la période de révisions c’était principalement chez moi et certains jours (1-2/semaine) à la BU.

Pour moi travailler à la BU ça signifiait vraiment travailler non-stop. C’était à la fois très efficace quand il y avait beaucoup à faire, mais en même temps très épuisant pendant la période de révisions où il faut tenir pendant plusieurs semaines à un rythme de travail régulier ! Pour moi, la BU c’était donc un outil utile, mais parfois je préférais rester chez moi, ce qui était un peu moins intense.

T’autorisais-tu des pauses ? A quelle fréquence ?

Oui, quand je sentais que je n’étais plus concentrée je quittais mon bureau pour changer un peu d’air. Cela arrivait souvent après la révision d’un gros gros cours (comme les glucides). Sinon après 3h, ma concentration commençais toujours à flancher.

Dans ces cas-là, je recommande de ne pas insister, parce que c’est pas efficace et surtout encore plus épuisant. Changer d’activité pendant 15 minutes, se faire une boisson chaude (ou froide au S2) pour se motiver, et ça repart !
Sinon je m’interdisais de réviser pendant les repas, ou de réviser après 22h.

Avais-tu une aide pour ta PACES ?

Tutorat, Organisme privé de préparation au concours

Concernant la question précédente, que recommandes-tu et pourquoi ?

Si au premier semestre, la prépa m’a aidée à faire la transition avec le lycée et à me sentir plus accompagnée, c’est le tutorat qui m’a le plus aidée pendant le reste de l’année. En effet c’est eux qui proposaient les fiches de la meilleure qualité et le plus grand nombre d’entraînements (séances, CCB, plateforme, archives).

Les deux ont des avantages, mais j’estime que le tutorat est presque indispensable pour réussir, contrairement aux prépas privées.

Avais-tu bénéficié du système de parrainage (parrain/marraine) lors de ta PACES ?

Non

As-tu des remarques par rapport à cet éventuel parrainage ?

Je ne m’étais pas inscrite en PACES mais étant marraine cette année de 4 filles en PACES, je me rends compte que cela aurait pu beaucoup m’aider par rapport aux nombreuses questions que j’avais au début !

Avec du recul

Savais-tu quelle filière tu voulais quand tu as commencé ta PACES ? Sinon (ou si tu as changé), comment t’es tu décidé.e ?

Je voulais médecine au début de ma PACES et je n’ai pas changé d’avis par la suite. Je ne me suis donc inscites qu’aux épreuves de médecine au début du S2.

Qu’est-ce qui t’a fait réussir selon toi par rapport aux autres étudiant.e.s ?

L’organisation vraiment ! Même si je ne la respectais pas toujours, tout noter me permettait de me rendre compte ce qu’il me restait concrètement à faire. Ce que je mettais en comparaison avec le temps qui me restait avant le concours.
Ensuite je faisais un très grand nombre d’entraînements (en me chronométrant), ce qui est essentiel en PACES.

Pour terminer : un petit conseil aux futur.e.s PACES ?

Au concours, pensez à vérifier à chaque question que vous cochez la case sur la bonne ligne. Décaler, ça peut arriver à tout le monde, il faut y faire gaffe !
Mais le plus important : ne restez pas seuls et prenez soin de vous pendant toute l’année !

Qu’aurais-tu aimé savoir avant d’arriver en PACES et que tu voudrais partager aux prochains ?

J’aurais aimé savoir que les pauses c’est aussi important que les révisions, et qu’il faut absolument prendre soin de soi, parce que beaucoup se joue à l’endurance.

Étiquettes: