UE3 : Mathématiques

Généralités

Connue comme “les maths” de la fac, l’UE3 n’a pourtant pas grand chose à voir avec les mathématiques du lycée. Pas de démonstrations, pas de longs problèmes à résoudre …

Pendant les épreuves de maths, tous les supports papiers sont autorisés : libre à toi de ramener ton polycopié de cours, tes fiches de formules… Apprendre les formules par cœur est donc inutile : il vaut mieux se baser sur la compréhension du cours et la connaissance des méthodes.

Une partie de l’UE est consacrée aux statistiques. Les connaissances de terminale peuvent donc s’avérer utiles (fonce retrouver le cahier de remise à niveau que t’ont préparé tes supers tuteurs). À cela s’ajoute une autre partie de rappels de lycée sur les dérivées, les exponentielles et les logarithmes. Enfin, la plupart de ces notions sont mises en oeuvre dans la partie sur les tests d’hypothèses (utilisés en recherche clinique par exemple), qui sont une application des concepts mathématiques à des problématiques de santé.

Mais pas de panique : que tu ais suivi un enseignement de mathématiques jusqu’à la terminale ou non, le programme en L1SpS est très différent de celui du lycée, donc il est tout à fait possible de s’en sortir. Une grande partie des chapitres abordés seront des nouveautés, donc ne te décourage pas : les maths en L1SpS sont à la portée de tous !

Notation

L’UE3 est évaluée sous forme de QN (questions numériques) où la réponse attendue est une valeur chiffrée. Contrairement au lycée, il n’est pas demandé de résoudre de longs problèmes, mais de répondre rapidement à ces questions. Comme les supports de cours sont autorisés pendant les examens, les questions sont principalement des énoncés à résoudre par le calcul et la réflexion : une bonne compréhension du cours est indispensable, le par cœur est proscrit. 

Entraînement et méthode

✅ Oui, en LSpS on a le droit à une calculatrice ! Il est d’ailleurs fortement conseillé de maîtriser son fonctionnement pour ne pas perdre de temps le jour J : tu apprendras ça en TD et en séances.

✅ Réviser un cours d’UE3 c’est commencer par essayer de le comprendre. S’il ne coule pas de source tout de suite, c’est normal. Le cours t’aide à résoudre les exercices, mais inversement, les exercices t’aident également à comprendre le cours. L’un ne va pas sans l’autre et donc les deux sont essentiels.

✅ Ne néglige pas le cours . Même si les questions ne portent pas directement dessus, il est indispensable de le comprendre pour pouvoir interpréter les énoncés.

✅ Ne néglige pas l’entraînement : avec les cours, c’est le 2e pilier de tes révisions ! Ils te permettront d’assimiler les méthodes et d’identifier plus rapidement les chapitres visés par les énoncés. Au final, beaucoup d’exercices se ressemblent donc en UE3, l’entraînement est vraiment incontournable. Pour cela tu disposes de différentes ressources : les séances de tutorat, les TDs et les exercices complémentaires.

✅ N’hésite pas à t’entraîner plusieurs fois sur des exercices jusqu’à acquérir des automatismes qui t’aideront le jour de l’examen, car le temps passera très vite !

✅ Puisque tu as le droit de ramener des supports, nous te conseillons d’utiliser des fiches. Tu peux prendre/t’inspirer de celles du tutorat (de cette année ou de l’année dernière dans le dossier archive de la plateforme) ou encore faire tes propres fiches, selon ce qui te permet d’être le plus efficace. Pendant l’examen, il sera plus facile de trouver les informations dans une fiche synthétique que de les chercher dans le cours.

💡 Il peut-être intéressant de réaliser tes propres fiches. Cela te permettra en effet de trier et d’organiser les informations selon tes propres besoins.

✅ Ces ressources peuvent t’accompagner dans ton apprentissage :

Motivation

Il est donc important de trouver un équilibre pour gérer les 3 UE du premier semestre en même temps. Ne néglige pas l’UE3 car elle est déterminante pour ta note et donc ton année, mais ne la laisse pas non plus impacter tes révisions des autres UE.

Bon courage 💌

Étiquettes: