Témoignage PACES : Marie L.

Marie, actuellement en troisième année de médecine, a réussi son année de PACES en 2018 en tant que primante. Elle a répondu pour vous à quelques questions sur son parcours.

Quels étaient tes classements l’année de l’obtention de ta PACES ?

98ème au S1

67ème au S2 en tronc commun et 55ème en médecine

Profil avant la PACES

Quel baccalauréat as-tu passé ?

Scientifique

Quelle spécialité ?

SVT

Quelle mention as-tu obtenu ?

Très Bien

Quel était ton niveau au lycée ? Avais-tu des facilités ?

J’avais de très bons résultats et des facilités dans certaines matières, mais d’autres telles que les maths ou la physique me demandaient beaucoup de temps et de travail.

Pendant la PACES

Lors de ta PACES, tu habitais :

Toute seule.

Par rapport à la question précédente, quels sont les avantages, inconvénients ou conseils que tu voudrais donner ?

Avantages : peu de bruits, de dérangements, possibilité de vivre à son rythme. Mais cela peut aussi être un désavantage car la vie à plusieurs permet d’imposer un certain rythme à respecter.

Pour toi, à quoi ressemble une journée type pendant la période de cours en PACES

Réveil – trajet de 10 min à vélo – cours en amphi le matin – repas – sieste de 15 min (meilleur moment de la journée 😉 ) – reprise des cours du matin – reprise d’un/de plusieurs cours de la semaine avant le dîner rapidement – dîner – travail jusqu’à 23h-23h30 environ – dodo !

Pour toi, à quoi ressemble une journée type pendant la période de révisions en PACES

J’alternais nouveaux cours et cours plus anciens au cours de la journée. Je privilégiais également les matières qui me semblaient moins faciles en début de matinée ou le soir tard (après le repas). Je n’avais pas de planning minuté mais je faisais des to-do list de cours à voir par jour.

Combien d’heures de sommeil avais-tu par nuit ?

Entre 6 et 7 h ….. avec du recul c’était une belle erreur de ma part ! (normalement j’ai besoin de 9h de sommeil environ par nuit)

Quelle a été ta méthode de travail ?

Travailler régulièrement, en prenant des pauses « même si je n’en ressentais pas le besoin sur le moment » . La PACES, c’est un travail sur la longueur comme un marathon, avec des périodes de sprint (juste avant les examens) pour lesquelles il faut encore avoir de l’énergie. J’avais tendance à réviser chez moi comme je révisais à haute voix, en marchant etc.

Comment prenais-tu tes cours ? Sur ordinateur ? Sur papier (polycopiés de l’amicale, diaporamas imprimés, etc.) ?

S1 – polys de l’amicale et notes personelles à la main

S2 – beaucoup à l’ordi, je tapais des cours et je les imprimais ensuite

Faisais-tu des fiches ? Si oui, dans quelle(s) UE(s) ?

En CO/CG , UE3A, et UE4 pour les formules. Après j’avais tendance à culpabiliser de faire des fiches car les détails étaient souvent absents et j’avais peur de me faire piéger là-dessus au concours…

Contexte

Avais-tu des loisirs ? Une activité physique ?

Je prenais une pause par semaine en famille le week-end, mais j’ai arrêté toute activité sportive (une grosse erreur aussi).

Travaillais-tu seul.e ou en groupe ?

Tout(e) seul(e)

Travaillais-tu à la Bibliothèque Universitaire (BU) ou chez toi ?

Chez moi exclusivement.

T’autorisais-tu des pauses ? A quelle fréquence ?

Pauses régulières pendant la journée, vers 10h, 16h et 22h le soir + les pauses repas. Je prenais aussi une soirée de pause chaque semaine en famille.

Avais-tu une aide pour ta PACES ?

Tutorat, Organisme privé de préparation au concours

Concernant la question précédente, que recommandes-tu et pourquoi ?

Tutorat : des étudiants aident des étudiants, donc transmission de moyens mnémotechniques, d’astuces de révisions etc.

J’étais dans une prépa plus pour me rassurer comme personne dans mon entourage n’était dans le milieu médical…

Avais-tu bénéficié du système de parrainage (parrain/marraine) lors de ta PACES ?

Oui.

As-tu des remarques par rapport à cet éventuel parrainage ?

Utilité +++, j’ai posé beaucoup de questions à ma marraine pendant l’année qui a toujours été disponible pour moi !

Si oui, ce soutien t’a-t-il aidé durant ta PACES ?

Oui, elle était à l’écoute et m’a remonté le moral durant les passages difficiles.

Avec du recul

Savais-tu quelle filière tu voulais quand tu as commencé ta PACES ? Sinon (ou si tu as changé), comment t’es tu décidé.e ?

Oui , médecine !

Qu’est-ce qui t’a fait réussir selon toi par rapport aux autres étudiant.e.s ?

La PACES oblige à se faire confiance, il faut être sûr de ce que l’on fait et d’où on va. Parfois on se remet en question quand les cours nous paraissent trop compliqués, chargés etc. Cependant je me suis toujours dit que si je tentais cette année, je la ferais à fond pour n’avoir aucun regret. Une remise en question est nécessaire parfois pour avancer et s’améliorer !

Pour terminer : un petit conseil aux futur.e.s PACES ?

La PACES c’est une année de travail, de sacrifices et c’est pas facile tous les jours, surtout moralement ! Mais ne considérez pas cette année et ce concours comme une fin en soi, mais plutôt comme un tremplin qui vous permettra d’accéder à des études que vous aurez plaisir à suivre 🙂

Qu’aurais-tu aimé savoir avant d’arriver en PACES et que tu voudrais partager aux prochains ?

Je ne savais pas grand chose avant d’arriver dans cette filière et je pense que cette naïveté m’a permise de ne pas stresser trop en amont. J’ai découvert les choses au fil de l’année et je n’ai aucun regret sur ce point là.

Étiquettes: